Marvejol Mende 2018 – Chronique

Chronique Filoute,

En plein coeur d’un été aux chaleurs gourmandes,
Nous voici, Gilles et moi, décidés à rouler,
Sur ses terres de Lozère pour le Marvejols-Mende,
Cette course de légende, connue du monde entier,

Au retrait des dossards, quelle heureuse surprise,
De trouver, sur les lieux, notre ami le Thierry,
On discute, on échange, puis l’on se fait la bise,
Au départ, le lend’main, le rendez-vous est pris,

Belle ambiance matinale, tous les coureurs s’échauffent,
Puis le top est donné, à chacun son allure,
Faut gravir le GOUDARD et là les muscles chauffent,
Les kenyans passent en tête et nous, on est dans l’dur,

Quand Thierry caracole à l’assaut de CHABRIS,
J’ravitaille avec Gilles à l’approche du radar,
Pour éviter les crampes et garder d’l’énergie,
Dans la descente sur Mende, sans prendre trop d’retard,

L’arrivée se profile, en montant au foirail,
Et thierry la franchit en – d’1,42,
Quant à Gilles et moi-même, c’est la grande bataille,
On est même à la peine pour faire 1,52,

Au final, une belle course à travers les coteaux,
On reviendra peut-être en juillet l’an prochain,
En hommage à Clément qu’est parti bien trop tôt,
Et, qui de son nuage, nous poussera des deux mains

Philippe


 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.