RUN .... MUD and CANTAL !!!! le TTN Long Pastourelle Grand Cirque 2019

Il y a 7 mois de ça , le CRC par l'intermédiaire du "Duo Privat" nous proposait de changer d'air et d'abandonner pour un week-end nos cailloux pour des chemins plus boisés et Montagnards ..... le projet Pastourelle 2019 était lancé sous l'orchestration d'Evelyne.

Pas le temps à l'époque de tergiverser beaucoup pour l'inscription car en 24 Heures tous les dossards allaient s'envoler et nous avions donc choisi (Alain , Fabrice ,Benoit et moi même) de nous lancer sur le 53kms/2600 d+.

Nous avons mis pendant ces 6 mois tous les ingrédients nécessaires pour , non pas faire un podium au coté de François D'haene (parrain de l'épreuve) , mais pour vivre cette course sereinement sans souffrir et arriver au bout.

Je me suis personnellement alimenté de quelques vidéos pour réaliser ce que nous allions vivre et franchement le spectacle s'annonçait majestueux dans ce coin du profond Cantal où le Puy Marie du haut de ses 1783 mètres représentait le pompon à décrocher.

Ça c'était avant le jour J ........

Vendredi 17 Mai le rendez-vous est donné au camping du Val Saint Jean a 25 kms de Salers pour les participants et leurs familles.


La pluie tombe depuis 2 jours non stop le plafond nuageux est bas et la température ne dépasse pas 5° (je ne parle même pas de la notion de ressentie :-) ).

Les 4 mousquetaires du 53kms sont gâtés avec comme logement une "hutte" tout confort pour renforcer les liens entre nous.(c'est pour rire !!!!!!)

Nous avons un format non pas F2 ou F3 mais F1/2 ..... on laisse le lit 140 pour Fabrice ... Benoit s'installe dans la niche sous le toit en tole ..... Alain prend la banquette et pour éviter de dormir entre la table à manger et la porte d'entrée j'accepte la proposition de Sophie de m'installer dans leur Cottage (ça fait déjà plus classe hein !!!!! ) .... l'histoire dira que c'est pas l'environnement plus confortable qui m'aura permis de mieux dormir cette nuit là.

Nous sommes le 18 Mai il est 7H50 nous nous alignons sur le départ du grand Cirque ,c'est confirmé maintenant le temps restera dégueulasse toute la journée et mieux vaut balayer les minces espoirs qui nous restaient de contempler le paysage ...... Ce trail s'annonce comme un combat contre les conditions météo ,l'état du parcours et le moral.

J'entrevois François D'haene (exceptionnel de simplicité et d'humilité) à l'avant de la course et Alain se place au premier rang (Son objectif annoncé est de 6H/6H30) ,Je reste avec Fabrice et Benoit à l'arrière ......

8H top départ ...... les premiers kilomètres donnent les thèmes du jour : Boue/brouillard /pluie /Froid rien ne sert à dépenser de l'énergie afin de préserver ses chaussures de l'humidité c'est peine perdue ....... Benoit me glisse déjà un petit conseil de gérer mes efforts dans les premières inclinaisons même si je sens que je peux aller plus vite j'écouterai son expérience et ça sera bénéfique pour la suite ....... Fabrice s'installe tranquillement dans notre sillage ..... Alain est déjà loin devant.

Pendant cette première partie de 18kms qui nous mène au Falgoux je retiendrai cette descente (entre le 11ième et le 15ième Kilo) dans une forêt avec une profondeur et des couleurs complètement hallucinantes ..... on se croirait dans un décor de film fantastique.

Je rejoins le Falgoux en 2H30 j'ai perdu depuis un petit moment Benoit et Fabrice ..... pour avoir étudié mon profil je sais que c'est maintenant que ça se complique j'attaque la montée qui nous conduit sur les crêtes et je monte plutôt pas mal avec l'aide de mes bâtons.


je me retrouve dans un groupe de 10/15 coureurs le silence est monacal !!!! ... on rentre dans le brouillard et on ne le quittera plus jusqu'au 40ème kilomètre.

Le passage des crêtes se passe bien malgré le fait que courir dans des champs de vaches c'est aussi périlleux que les cailloux du Pic Saint Loup ..... Je bénis mes gants car il fait froid ..... le grésil tombe parfois bref c'est pas le Club Med !!!!! .

Un bruit de fanfare annonce le col du pas de Peyrol ...... je suis au 30ième en 4H30 ... le ravito propose une soupe chaude (c'est de la bombe !!!! ) et nous voilà reparti avec la petite déception de ne pas se mesurer au Puy Marie l'organisation ayant mis en place un itinéraire de replis vu la météo.

Je me dis à ce moment en faisant des calculs scientifiques que je peux rentrer en 7H15 ..... je n'ai jamais été une flèche en Math et ça se confirme la dévalade comme il l'appelle ici vers la vallée est glissante , technique et parsemée de "coups de culs" comme les grimpettes au Roc des ombres ou au Puy Violent bref je n'ai pas le rendement que j'espérais .... pas grave je gère pour éviter de me faire mal.

Dans cette portion là nous croisons le tracé du trail Pastourelle (32kms) et je pense fort à tous nos coureurs qui vont passer là en particulier Sophie qui inaugure cette distance !!!

48ième kilomètres nous avons rejoins un bois avec en guise de chemin un ruisseau proche du débit d'une rivière .... la quantité de boue nous permet de tester notre aptitude à maintenir notre trajectoire ...... je tourne la tête à gauche et j'aperçois Salers perché en haut de la montagne ..... l'arrivée est proche .... un petit Stop au ravito de St Paul pour prendre des forces pour le dernier petit cadeau de l'organisation .... un 200d+ pour les 2 derniers kilos à 13% ...... on rentre dans la ville c'est vraiment super chaleureux ..... j'entends les encouragement de Christelle et d'Alain ......la speakerine au bout de la dernière cote scande votre nom comme si vous étiez en tête ça permet de couvrir les derniers mètres dans la cité médiévale et franchir l'arrivée après 8H d'effort.

Je serai heureux d'apprendre qu'Alain a explosé son objectif en parcourant la distance en 5H48 (3ième V2 quand même) !!!!! et je me régalerai de voir arriver un à un les membres du Castries Running Club pour achever ce beau défis quelque soit la distance et le format car il faillait avoir du courage pour s'aligner au départ ce 18 Mai.


Benoit rentrera en 8H49 avec une petite Fantaisie aux mains .... effectivement l'organisation a jugé bon de lui confectionner une paire de gants en couverture de survie pour éviter "la congélation' au pas de Peyrol :-) ..... Fabrice notre chef Zinzin bouclera lui sa course en 9H13 avec un mental d'enfer et il dédira sa course à Dany ! ......

Merci à Nathalie ,Evelyne et Sylvain pour avoir organisé cette expédition en "terres inconnues" qui se clôturera sur un chaleureux repas avec le Mari d'Yvette Horner à l'animation :-) ))))

Vivement la prochaine

Laurent

0 vue

Copyright © 2019 CASTRIES RUNNING CLUB. Tous droits réservés.